Laboratoire ICAR (CNRS, Université Lyon 2, ENS de Lyon)

Séminaire IMPEC > Séminaire 2018-2019

Séance du 14 septembre

Toute la journée travail collectif sur le projet "Présences numériques"

 

Séance du 16 novembre

9h30 : projet "Présences numériques"

14 heures : Renée Bourassa, Professeur de design à l'université Laval, Québec, interviendra sur le thème suivant : "Design des écosystèmes numériques : des modèles éditoriaux stabilisés vers l'intégration de la conversation scientifique".

Powerpoint disponible ici

 

Séance du 11 janvier 2019, salle LipeN, ENS de Lyon site Buisson (Ifé)

9h30 : projet "Présences numériques"

14 heures : Mauro Carbone, Professeur de philosophie, université Jean Moulin Lyon 3, fera une conférence sur :

Powerpoint disponible ici

"L’intériorisation des écrans et son idéologie"

À présent la révolution numérique et, avec elle, la mutation des écrans du statut de médium à celui de techno-prothèse corporelle, sont normalement interprétées selon le paradigme de l’extériorisation et en même temps de l’extension de nos capacités (à partir de celles du corps) à travers la technologie. 

L’hypothèse à la base de la présente recherche est que la révolution numérique a amorcé aussi une tendance, inversée mais pas opposée, à l'intériorisation de la technologie. Dans ce cadre, cette recherche vise à se focaliser plus précisément sur l’orientation à utiliser des organes de notre corps comme des sortes de composantes adjointes d’artefacts technologiques (et notamment numériques), ainsi que sur l’idéologie qui semble en découler.    

 

Séance du 22 mars

9h30 : projet "Présences numériques"

14 heures : Marie-Julie Catoir, mcf en information-communication, université de Nimes

Vers un design social des usages des écrans en santé mobile : les méthodes visuelles, créatives et narratives au service de la co-conception d’une application dédiée au sommeil 

L’analyse réflexive du projet Som’Health, une recherche-projet sur le sommeil et les objets connectés menée depuis 2016 au laboratoire PROJEKT (EA 7447), en collaboration avec le CHU de Nîmes, visera à expliciter les valeurs et la vision du design d’interaction sous-tendus par le projet, inscrit dans l’innovation sociale et numérique. C’est en particulier le prototype de l’application réalisé avec des méthodes créatives (maquette-papier), de manière itérative, et par des ateliers de co-design avec les patients et les professionnels de santé, qui sera analysé. L’objectif sera de mettre en exergue le rôle des objets intermédiaires dans la co-conception, à partir de l’analyse du design de l’expérience de l’interface pour le patient, en tenant compte des enjeux d’éducation thérapeutique et d’éducation au numérique en santé. D’une part, il s’agira d’expliquer en quoi les méthodes visuelles, créatives et narratives peuvent renouveler les méthodes d’enquête sur les usages des écrans en santé mobile, et d’autre part, de présenter une étape particulière du projet, la phase de prototypage et de test de l’application associé au protocole de soin, qui s’inscrit dans un réseau d’acteurs sur le territoire.

 Powerpoint disponible ici

 

Séance du 24 mai à 15 heures, salle LipeN, ENS de Lyon site Buisson (Ifé)

Antoine Fauchié, université Grenoble-Alpes

L'impact du livre numérique sur les pratiques d'édition : reconfiguration des processus de publication

Au-delà du succès mitigé du livre numérique, ce dernier impacte la façon de fabriquer des publications ou des livres, qu'ils soient imprimés ou dématérialisés. L'analyse de publications numériques non conventionnelles permet de prendre la mesure du changement de paradigme en cours, il ne s'agit plus seulement de diffuser largement via les réseaux internet, mais d'intégrer de nouvelles dimensions aux documents dans leur consultation et leur fabrication. De nouveaux objets éditoriaux exploitent de façon beaucoup plus essentielle les possibilités offertes par le numérique : interopérabilité permettant une circulation de l'information entre les acteurs et les machines ; modularité des outils de conception et de production ouvrant la perspective d'une horizontalité des interventions ; versions et formats divers s'adaptant aux pratiques multiples des lecteurs. Nous nous concentrons ici sur l'impact que peuvent avoir ces processus sur les pratiques de lecture, de dissémination et d'écriture dans le champ scientifique. En nous écartant des questions économiques souvent étudiées, nous souhaitons comprendre et analyser ce que fait le numérique à l'édition, en creux.

Ce parcours comprend un appui sur l'histoire de l'écriture et du livre, un regard en direction de la philosophie de la technique, des analyses de publications numériques originales ainsi que des perspectives pour l'édition de demain.

Powerpoint disponible ici

Personnes connectées : 1