Laboratoire ICAR (CNRS, Université Lyon 2, ENS de Lyon)

Groupe de recherche IMPEC

Le groupe de travail IMPEC mène des recherches sur les interactions par écrans. En partant d’ancrages disciplinaires différents (principalement sciences du langage, sciences cognitives et sciences de l’information et de la communication), nous étudions des situations variées :

  • soit à partir de paradigmes analytiques traditionnels (analyse du discours, analyse conversationnelle, linguistique interactionnelle) en les « mettant à l’épreuve » dans ces « situations écraniques » particulières ;
  • soit à partir d'une démarche de phénoménologie concrète, en étudiant le vécu qui accompagne ces situations chez les sujets qui les vivent.

Quelles que soient les analyses déployées, nous nous appuyons toujours sur les productions langagières au sens très large des personnes qui vivent des « expériences écraniques ». Ainsi, nous fondons nos résultats sur ce qui se vit :

  • les « usages » (Jouët) étudiés à partir des comportements observables (captures d'écran dynamiques, enregistrements vidéo, etc.),
  • et les verbalisations ou d'autres types d'actions des utilisateurs (pendant ou après la séquence étudiée).

Nous considérons divers types de situations qui peuvent être individuelles (téléphone, jeux vidéo, etc.) ou collectives (en co-présence avec des écrans ou à distance : conférence, webinaire, jeux en réseaux, visites muséales). Ces situations peuvent se situer en milieu professionnel, avec des écrans « classiques » ou spécifiques (écrans de contrôle), ou en milieu privé. Elles peuvent concerner un public lambda ou particulier (enfants, jeunes adultes, personnes âgées). Elles sont le plus souvent multimodales au sens large : différents canaux de perception et d'interaction, multimodalité de la communication entre les personnes (verbal, paraverbal et non verbal) et multimodalité des contenus et informations (texte, audio, image fixe et mobile) présents sur les écrans.

e
Personnes connectées : 1